Éloge à l'étonnant moteur W8 de Volkswagen

Répondre
Avatar du membre
usas12
Modérateur
Modérateur
Messages : 2742
Enregistré le : 03 avr. 2018, 12:48
Localisation : près de Colmar

Éloge à l'étonnant moteur W8 de Volkswagen

Message par usas12 »

Sur le site auto123.com on peut trouver un article sur le moteur W8 , rien d'exceptionnel , mais il peut se lire :

Le moteur W8 était trop complexe, trop faible et trop coûteux pour la Touareg et la Phaeton

Comme il est difficile de faire reconnaître un moteur unique comme le W8 de Volkswagen. La nouvelle est maintenant officielle, la production de ce moteur est arrivée à son dénouement. La Passat W8, la seule voiture à en être équipée, est effacée du catalogue du même coup. Mis au monde au moment où Ferdinand Piëch était le maître chez VW et où rien n'était trop beau pour promouvoir l'ascension de la marque allemande, ce moteur anticonformiste comportait deux objectifs : compacité et grande puissance.

Si le premier but a été atteint, le deuxième l'a été à un niveau raisonnable sans plus. C'est par-dessus tout un manque de jugement et de prévoyance qui a causé la perte du W8 puisqu'un seul modèle de la gamme de VW pouvait en être équipé. Sans compter qu'un véhicule intermédiaire comme la Passat pouvait difficilement justifier le prix demandé avec le W8 sous le capot. Même après autant d'argent dépensé et maintenant un embarrassant tapage médiatique, la très compétente Passat W8 a échoué dans sa tentative de soulever les passions.

Si les voitures offertes par VW sont relativement conventionnelles, les moteurs sortent plutôt de l'ordinaire. À part le fait que ce manufacturier est un des seuls à offrir des modèles pourvus d'un moteur diesel, VW a surpris tout le monde au début des années 90 en annonçant qu'elle produirait un 6 cylindres de bonne grosseur et qu'on pourrait le voir sous le capot d'une voiture qui n'accueillait traditionnellement qu'un petit 4 cylindres en ligne. Si on disait que cela était impossible, les ingénieurs de Volkswagen prétendaient le contraire.

Le travail acharné de VW a mené au le premier et l'unique V6 à angle restreint. Avec une cylindrée de 2,8 litres, le VR6, comme il est appelé, était le plus gros de tous les moteurs offerts par la marque germanique jusque là. Grâce à son angle de 15 degrés, le VR6 bénéficiait d'une compacité qui lui permettait de loger sous le capot des petites voitures compactes à traction.

Depuis son développement, Volkswagen a produit une deuxième version de ce moteur. Après le 2,8 litres réservé pour la Golf et la Jetta, le 3,2 litres a fait son apparition. Toutefois, ce dernier perd l'appellation VR au profit du V. La New Beetle RSi a été la première à en être pourvue et il est actuellement disponible pour la Golf R32, la Touareg V6 et la Porsche Cayenne de base.

Après le succès inespéré du VR6, les ingénieurs de Volkswagen ont appliqué cette technologie à d'autres moteurs au nombre de cylindres plus important et de plus grosse cylindrée. La première expérience fût de fusionner deux VR6 côte à côte de façon décalée, partageant un seul et même vilebrequin. Le nouveau moteur, appelé aujourd'hui W12 fit sa première apparition sous la carrosserie du Concept Nardo W12, ainsi que dans différents véhicules Bentley, Audi et Volkswagen. Il est devenu la base pour l'élaboration du W16 et du W8.
On peut voir le W8 sous deux angles. Il peut être perçu comme étant un W12 amputé d'un cylindre à chacune des quatre rangées de cylindres ou comme un W16 séparé en deux. De toute façon, le plus petit moteur de la série W est le seul 8 cylindres pouvant loger dans le compartiment moteur de la Passat et laisser le reste de la place au système de traction intégrale à différentiel Torsen. En outre, l'installation d'un V8 conventionnel n'aurait pas eu le prestige technique recherché par le manufacturier.

Comme le VR6 avant lui, le W8 était véritablement une merveille d'ingénierie. D'une longueur de seulement 42 centimètres et d'une cylindrée de 4 litres répartie sur 8 cylindres, le W8 occupait le même espace dans le compartiment moteur que le V6 conventionnel de 2,8 litres. Pour respecter les contraintes dimensionnelles de la Passat, on a eu recours à un design extrêmement compliqué requérant les meilleures composantes que l'industrie automobile pouvait offrir. Ainsi un vilebrequin très compact, des engrenages de soupapes complexes et, pour réduire les vibrations, un système à deux arbres d'équilibrage font partie des composantes sophistiquées utilisées.

Même s'ils fonctionnent bien en théorie, les designs les plus complexes ne donnent pas toujours les résultats souhaités dans la pratique. Par conséquent, le W8 avait et a toujours sa part de problèmes. En premier lieu, il coûtait une fortune à produire car la complexité et la sophistication du design compliquaient le moulage et la fabrication de ce moteur. D'ailleurs, les restrictions dimensionnelles imposées sur le W8 exigeaient des tolérances très serrées, incluant de fines pièces moulées plus délicates à fabriquer. Les contraintes dues au faible espace disponible limitaient le débit d'air et ne permettaient pas au moteur de bien respirer. Le rendement du produit final s'est montré peu convainquant malgré la respectable cylindrée, le système de variation continue des soupapes et l'échappement à deux étapes. Du W8, on n'a pu soutirer que 275 chevaux et 273 lb-pi de couple. Ces résultats sont nettement insuffisants pour soutenir la comparaison avec des moteurs V6 plus petits, moins compliqués, moins dispendieux et qui peuvent en donner davantage.

À l'origine, comme les spécialistes de l'industrie le suggéraient, les dirigeants de VW voulaient disposer le W8 dans le premier VUS de la marque, la Touareg, et également dans le premier véhicule de grand luxe, la Phaeton. Cependant, au lieu de voir l'écusson « W8 », c'est plutôt le « V8 » qui a pris sa place sur le couvercle du coffre. En fait, c'est le moteur V8 de 4,2 litres à 90 degrés qui occupe l'espace dans le compartiment et qui est utilisé dans les plus récents modèles Audi. Que s'est-il passé? L'atout important du moteur Audi était qu'il développait plus de puissance et de couple. À partir de là, le controversé W8 de Volkswagen n'était plus dans la course.

Après trois années, seulement 11 000 véhicules ont été produits. Ces données décevantes bien en deçà des prévisions ont obligé VW à mettre la hache dans le projet W8. Il y a peu de chance pour qu'il refasse surface un jour, d'autant plus qu'un ancien haut dirigeant chargé de couper les dépenses chez DaimlerChrysler, M. Wolfgang Bernhard, a pris les commandes. Si VW a recours à un 8 cylindres pour sa prochaine génération de Passat ou pour la C1 si cette dernière voit le jour, le manufacturier allemand pourra compter sur le 4,2 litres raccourci que l'on retrouve sous la carrosserie de la Audi S4. Avec une conception plus simple et plus efficace, le remplaçant du W8 l'a forcé à tirer sa révérence. Finalement, il a été plus un exercice de style qu'une véritable révolution. S'attendrait-on à un retour des soupapes en tête? Cela serait invraisemblable.

Et pourtant ça fait 18 ans qu'il tourne ;) et les versions W12 et W16 aussi sous des marques autrement plus prestigieuses
Modérateur VWP
______________________________
558000 km E85 contre covid19 , tout va bien
Avatar du membre
Caraboustaille
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 885
Enregistré le : 12 mai 2018, 16:35

Re: Éloge à l'étonnant moteur W8 de Volkswagen

Message par Caraboustaille »

Un modèle d'exception, on en est tous convaincus ici, toi le 1er JG. 👍
Contributeur VWP
_______________________________________________
Passat B8 TDI 190 DSG 4Motion Carat Edition - 2016
Golf mk7 1.5 TSI 150 Evo DSG Carat - 2017
Avatar du membre
Philicap
Posteur expérimenté
Messages : 523
Enregistré le : 03 avr. 2018, 20:52

Re: Éloge à l'étonnant moteur W8 de Volkswagen

Message par Philicap »

Intéressant, cet article, le W8 a été un sacré projet ... :)
Golf3 GT TDI 90 1995 - Passat TDI110 1998 - Passat break TDI130 Tiptro 2003 - A6 Avant V6 TDI240 Tiptro 2009 - S4 Avant 3.0 333 S-tronic 2009 - maintenant A5 coupé 2.0 TFSI 225 S-tronic de 2014 et MINI Cooper S 184cv BVA de 2012 pour Madame.
garycooper42
Posteur expérimenté
Messages : 385
Enregistré le : 06 mai 2018, 18:15

Re: Éloge à l'étonnant moteur W8 de Volkswagen

Message par garycooper42 »

Ils ont loupé un truc entre le passage du 2.8 vr6 et le 3.2 de la.B6

Le.2.8 193 a 90 degré
Ex3BG variant 2.8i V6 193ch
EXEO ST 2.0tsi 211+ch
Golf 1 cab / polo HARLEKIN
Avatar du membre
usas12
Modérateur
Modérateur
Messages : 2742
Enregistré le : 03 avr. 2018, 12:48
Localisation : près de Colmar

Re: Éloge à l'étonnant moteur W8 de Volkswagen

Message par usas12 »

Oui , mais ce 2.8 n'a rien à voir avec le W qui n'est pas à 90°
Modérateur VWP
______________________________
558000 km E85 contre covid19 , tout va bien
Répondre

Retourner vers « BDN »